Carène robuste et légère

(voir aussi http://ovniclub.free.fr/notices-techniques/ovni-43.pdf)

L’OVNI 43, dériveur, voilier en aluminium, de 43 pieds a été fabriqué par Alubat, sur plan du célèbre architecte Philippe Briand*.
Il est réputé pour sa robustesse et sa légèreté.

OVNI 43 à sec
L’OVNI43 à sec

La coque en aluminium de dériveur de l’OVNI43

L’hélice Maxprop tripale, protégée et le safran relevable

En chiffres :

Longueur  = 13 mètres (43 pieds),
bau          = 4,3 mètres,
TE           = 2,5 mètres à 0,8 mètres dérive haute,
Poids       = 8,5 t.
Lest         = 3,5 t.

Grâce à la forme de sa carène et à sa dérive relevable, l’OVNI43 est rapide et stable au portant.
Grâce à sa légèreté, il navigue à plus de 4 noeuds, dès 8 noeuds de vent apparent.

 

OVNI43 posé sur une plage

La forme de la carène avec :

  • son fond plat et robuste,
  • la dérive et le safran relevables hydrauliquement et
  • la protection de l’hélice,

autorise à poser le navire à marée descendante.

 

Pour connaître Philippe Briand, voir : www.philippebriand.com

Le cockpit spacieux

OVNI 43 Le cockpit
Le cockpit de l’OVNI 43

Le cockpit accueille 6 équipiers, en plus du barreur.
Six équipets latéraux sont disponibles pour des rangements.
Un coffre profond sur chaque bord permet de ranger voiles, bouts et accastillage…
Pour protéger l’équipage du soleil, le bateau est équipé :

  • d’un bimini avec joues latérales additionnelles,
  • d’une capote,
  • d’une jonction bimini capote,
  • d’un tau à installer sur la bôme.

La jupe commode

La jupe et le portique

La grande jupe, facilement accessible est équipée d’une échelle de bain pliable pratique pour les baignades.
Elle offre :
– 2 rangements  dans 2 coffres latéraux (dont 1 dédié aux bouteilles de gaz) et
– 1 grand coffre de rangement sous le plancher.

Au dessus de la jupe, un grand portique supporte les antennes et les panneaux solaires.
Il sert aussi de bossoirs pour porter l’annexe à fond rigide, lors des navigations.

Le pont dégagé et sécurisé

Le pont de l’OVNI 43 vu d’en haut

Les larges passe-avant et le pont sont recouverts de teck épais.
Le rouf est couvert d’antidérapant à base de liège (HPK).
Des balcons au pied de mât assurent la sécurité des prises de ris.
Le guindeau électrique (Lofrans Pilote X2  1kW) est protégé dans un baquet et son moteur dans la baille à mouillage.
Une paire de lignes de vie assurent la sécurité par gros temps.

OVNI43 Le pont en teck

page précédente <                                             > page suivante